Programme de formation continue en archivistique, bibliothéconomie et sciences de l'information CAS / MAS ALIS

Plan d'études

Le programme de formation continue comprend une formation de base et une spécialisation en deux blocs thématiques (spécialisations 1 und 2).

La formation de base transmet les fondements et les principes de base. Elle donne droit, avec un travail de certificat, au titre Certificate of Advanced Studies in Archival, Library and Information Science.

Les spécialisations permettent un approfondissement théorique et une application pratique des connaissances acquises, donnant droit, avec le travail de master et un stage d’une durée minimale de 20 jours, à la certification de fin d’études proprement dite, le Master of Advanced Studies in Archival, Library and Information Science.

Les titulaires au bénéfice d’un certificat des éditions précédentes du programme de formation continue ainsi que les titulaires du Certificat en archivistique et en sciences de l’information de l’Université de Lausanne peuvent directement intégrer les spécialisations.

Plan d'études 2016 - 2018:

Formation de base

Introduction à l’archivistique, à la bibliothéconomie et aux sciences de l’information ; aux activités et aux fonctions des services d’archives, des bibliothèques et autres centres d’information ; aux systèmes d’information et au Records Management (16 crédits ECTS)

Certification: Certificate of Advanced Studies in Archival, Library and Information Science (CAS ALIS)
Travail de certificat (4 crédits ECTS)

Module 1a – Introduction à l’archivistique, à la bibliothéconomie et aux sciences de l’information

Direction :
  • Dr. Gaby Knoch-Mund,
    • Dr. Gaby Knoch-Mund
      Gaby Knoch-Mund est membre de la Direction du programme et des études du CAS/MAS ALIS et depuis automne 2015, elle est vice-directrice de la Bibliothèque de la Bourgeoisie de Berne.
      Elle a étudié l‘allemand, la musicologie et l‘histoire médiévale et juive à Berne, Paris et en Israël. Elle est titulaire du Certificat en archivistique et en sciences de l‘information de l‘Université de Lausanne. De 1990 à 1995, elle a participé à différents projets de recherche du Fonds national suisse dans le domaine des archives et des bibliothèques. De 1996 à 2005, elle a été responsable des archives privées aux Archives fédérales suisses et a rempli divers mandats d‘enseignement pour l‘Université de Berne en études juives et en sciences auxiliaires de l‘histoire. Entre 2004 et 2015, elle était chargée de cours en paléographie et codicologie à l‘Université de Fribourg. Elle a été directrice du Musée juif de Suisse à Bâle entre 2010 et 2015. Gaby Knoch-Mund est membre de la Section pour l’Enseignement de l’Archivistique et la Formation des Archivistes du Conseil International des Archives (CIA).
  • lic. phil Niklaus Bütikofer et
    • Niklaus Bütikofer
      Niklaus Bütikofer est membre de la Direction des études du CAS/MAS ALIS et depuis 2010 archiviste de l’Université de Berne.
      Il a étudié l‘histoire et la littérature allemande à Berne et à Berlin. De 1988 à 2003, il a travaillé auprès des Archives fédérales suisses, les dernières années en qualité de chef de section responsable de la gestion documentaire des services fédéraux et de la prise en charge des versements de documents d‘archives analogiques et numériques. De 2001 à 2004, il a co-dirigé le projet ERPANET (Electronic Resource Preservation and Access Network) dans le cadre du programme IST de l‘Union Euro- péenne. Jusqu’en 2009, il était consultant indépendant pour le Records Management et l’archivage.
  • Natalie Brunner-Patthey, M.A.
    • Natalie Brunner-Patthey
      Natalie Brunner-Patthey est membre de la Direction des études du CAS/MAS ALIS depuis septembre 2015. Elle a été responsable de la bibliothèque des sciences économiques de l’Université de Neuchâtel après avoir travaillé notamment comme documentaliste auprès d’IMD (Business School) à Lausanne et comme collaboratrice scientifique auprès des commissions parlementaires au Parlement suisse et du service des affaires internationales de l’Office fédéral de la statistique.
      Titulaire d’un master en sciences politiques de l’Université de Neuchâtel, elle obtient en 1999 le certificat de spécialisation en information documentaire de l’Université de Genève (CESID) ainsi qu’une certification de « life coach » en 2009 auprès de MHD Coaching à Paris.

Module 1b – Activités et fonctions des services d’archives, des bibliothèques et autres centres d’information (I)

Direction :
  • Dr. Leonardo Broillet et
    • Leonardo Broillet
      Leonardo Broillet est archiviste cantonal adjoint de l’Etat de Fribourg.
      Il a étudié l’histoire médiévale auprès de l’Università degli Studi de Milan. Par la suite, il a bénéficié d’une bourse d’étude du Canton du Tessin et il a conclu ses recherches en 2013 par un doctorat en histoire auprès de l’Université de Zürich. Il est également titulaire du MAS ALIS (volée 2008-2010).
      Il a débuté sa carrière professionnelle aux archives de l’Abbaye de Saint Maurice puis auprès d’une société de généalogie successorale. Depuis 2010, de par sa fonction aux Archives de l’Etat de Fribourg, il est quotidiennement confronté à des tâches très variées : aide à la direction, relations avec les producteurs d’archives, évaluation, prise en charge de versements, traitement de fonds, communication et mise à disposition des usagers. Il pilote également les dossiers informatiques. Il est membre du comité de l’Association des archivistes suisses (AAS) depuis fin 2015. En outre, il sert comme major auprès du service d’archives de l’Armée suisse..
  • Dr. Gaby Knoch-Mund
    • Dr. Gaby Knoch-Mund
      Gaby Knoch-Mund est membre de la Direction du programme et des études du CAS/MAS ALIS et depuis automne 2015, elle est vice-directrice de la Bibliothèque de la Bourgeoisie de Berne.
      Elle a étudié l‘allemand, la musicologie et l‘histoire médiévale et juive à Berne, Paris et en Israël. Elle est titulaire du Certificat en archivistique et en sciences de l‘information de l‘Université de Lausanne. De 1990 à 1995, elle a participé à différents projets de recherche du Fonds national suisse dans le domaine des archives et des bibliothèques. De 1996 à 2005, elle a été responsable des archives privées aux Archives fédérales suisses et a rempli divers mandats d‘enseignement pour l‘Université de Berne en études juives et en sciences auxiliaires de l‘histoire. Entre 2004 et 2015, elle était chargée de cours en paléographie et codicologie à l‘Université de Fribourg. Elle a été directrice du Musée juif de Suisse à Bâle entre 2010 et 2015. Gaby Knoch-Mund est membre de la Section pour l’Enseignement de l’Archivistique et la Formation des Archivistes du Conseil International des Archives (CIA).

Module 1c - Systèmes d‘information

Direction :
  • Prof. Dr. Thomas Myrach et
    • Thomas Myrach enseigne en qualité de professeur ordinaire d‘économie d‘entreprise depuis 2002 auprès de l‘Université de Berne. Il est directeur exécutif de l‘Institut d‘informatique de gestion et chef de la division de gestion de l‘information. Dans ses recherches et son enseignement, il s‘occupe avant tout de la vision de l‘e-business et du potentiel de changement provenant de la numérisation.
      Il a étudié l’économie d’entreprise et l’informatique à l’Université de Kiel. Ses travaux de doctorat d’habilitation, auprès de l’Université de Berne, traitaient de la gestion des données. En 2001/2002, il a occupé ad interim la chaire pour l‘informatique de gestion auprès de la RWTH à Aix-la-Chapelle. Il accomplit de plus divers mandats d‘enseignement de la gestion de l’information auprès de l‘Université de Fribourg. Il a participé de façon déterminante à la création du réseau de compé- tences «Information digitale» auprès de l’Université de Berne et a initié le centre de recherche «Informatique durable».
  • lic. phil Niklaus Bütikofer
    • Niklaus Bütikofer
      Niklaus Bütikofer est membre de la Direction des études du CAS/MAS ALIS et depuis 2010 archiviste de l’Université de Berne.
      Il a étudié l‘histoire et la littérature allemande à Berne et à Berlin. De 1988 à 2003, il a travaillé auprès des Archives fédérales suisses, les dernières années en qualité de chef de section responsable de la gestion documentaire des services fédéraux et de la prise en charge des versements de documents d‘archives analogiques et numériques. De 2001 à 2004, il a co-dirigé le projet ERPANET (Electronic Resource Preservation and Access Network) dans le cadre du programme IST de l‘Union Euro- péenne. Jusqu’en 2009, il était consultant indépendant pour le Records Management et l’archivage.

Module 1d - Records Management

Direction :
  • lic. phil Niklaus Bütikofer et
    • Niklaus Bütikofer
      Niklaus Bütikofer est membre de la Direction des études du CAS/MAS ALIS et depuis 2010 archiviste de l’Université de Berne.
      Il a étudié l‘histoire et la littérature allemande à Berne et à Berlin. De 1988 à 2003, il a travaillé auprès des Archives fédérales suisses, les dernières années en qualité de chef de section responsable de la gestion documentaire des services fédéraux et de la prise en charge des versements de documents d‘archives analogiques et numériques. De 2001 à 2004, il a co-dirigé le projet ERPANET (Electronic Resource Preservation and Access Network) dans le cadre du programme IST de l‘Union Euro- péenne. Jusqu’en 2009, il était consultant indépendant pour le Records Management et l’archivage.
  • lic. ès lettres Arthur Bissegger
    • Arthur Bissegger est le responsable cantonal de la gestion électronique des affaires ("GEVER" / Records Management) à Berne. Dans cette fonction, il coordonne les différents projets d'introduction de GEVER au sein de l'administration cantonale bernoise ainsi que l'évolution du système informatique spécifique.  Il a dirigé auparavant durant hui ans la section Gestion de l’information à l’Office fédéral de la santé publique.

      Il a étudié l’histoire à Lausanne avant d’obtenir un MAS en archivistique, bibliothéconomie et sciences de l’information en 2008 puis un CAS en gestion publique en 2012. Il a précédemment effectué des mandats dans plusieurs archives courantes et patrimoniales et a travaillé comme rédacteur scientifique pour la collection historique « Helvetia Sacra » ainsi que pour le Dictionnaire historique de la Suisse.

↑ Haut de la page

Spécialisation I

Gestion des connaissances et de l’information ; activités et fonctions des institutions ABD (approfondissement et élargissement) ; méthodes des sciences de l’information ; archivage numérique
(18 crédits ECTS

Module 2a – Activités et fonctions des services d’archives, bibliothèques et autres centres d’information (II)

Direction :
  • Dr. Gaby Knoch-Mund,
    • Dr. Gaby Knoch-Mund
      Gaby Knoch-Mund est membre de la Direction du programme et des études du CAS/MAS ALIS et depuis automne 2015, elle est vice-directrice de la Bibliothèque de la Bourgeoisie de Berne.
      Elle a étudié l‘allemand, la musicologie et l‘histoire médiévale et juive à Berne, Paris et en Israël. Elle est titulaire du Certificat en archivistique et en sciences de l‘information de l‘Université de Lausanne. De 1990 à 1995, elle a participé à différents projets de recherche du Fonds national suisse dans le domaine des archives et des bibliothèques. De 1996 à 2005, elle a été responsable des archives privées aux Archives fédérales suisses et a rempli divers mandats d‘enseignement pour l‘Université de Berne en études juives et en sciences auxiliaires de l‘histoire. Entre 2004 et 2015, elle était chargée de cours en paléographie et codicologie à l‘Université de Fribourg. Elle a été directrice du Musée juif de Suisse à Bâle entre 2010 et 2015. Gaby Knoch-Mund est membre de la Section pour l’Enseignement de l’Archivistique et la Formation des Archivistes du Conseil International des Archives (CIA).
  • Dr. Leonardo Broillet et
    • Leonardo Broillet
      Leonardo Broillet est archiviste cantonal adjoint de l’Etat de Fribourg.
      Il a étudié l’histoire médiévale auprès de l’Università degli Studi de Milan. Par la suite, il a bénéficié d’une bourse d’étude du Canton du Tessin et il a conclu ses recherches en 2013 par un doctorat en histoire auprès de l’Université de Zürich. Il est également titulaire du MAS ALIS (volée 2008-2010).
      Il a débuté sa carrière professionnelle aux archives de l’Abbaye de Saint Maurice puis auprès d’une société de généalogie successorale. Depuis 2010, de par sa fonction aux Archives de l’Etat de Fribourg, il est quotidiennement confronté à des tâches très variées : aide à la direction, relations avec les producteurs d’archives, évaluation, prise en charge de versements, traitement de fonds, communication et mise à disposition des usagers. Il pilote également les dossiers informatiques. Il est membre du comité de l’Association des archivistes suisses (AAS) depuis fin 2015. En outre, il sert comme major auprès du service d’archives de l’Armée suisse..
  • Dr. Irmgard Christa Becker
    • Irmgard Becker est directrice depuis 2010 de l’École des archives de Marbourg, l’école nationale de formation des archivistes allemands. Les points forts de son enseignement sont le contexte de création et de transmission des documents d’archives, l’archivage numérique à long terme et la gestion d’un service d’archives. Elle a consacré sa thèse de doctorat auprès de l’Université de Tübingen à un thème de droit juridique ecclésiastique médiéval, après des études d’histoire et de littérature française à Tübingen et à Vienne. Fonctionnaire stagiaire détachée par l’État du Baden-Württemberg auprès de l’Archivschule Marburg, Mme Becker participe de 1997 à 1999 aux travaux de l’exposition nationale du Baden-Württemberg, 'Vorderösterreich – Nur die Schwanzfeder des Kaiseradlers?'. De 1999 à 2010, elle dirige les archives municipales de Saarbrücken où elle pourra faire construire et inaugurer un nouveau bâtiment d’archives.
      Mme Becker représente l’Archivschule Marburg dans les projets de la Deutsche Forschungsgemeinschaft (DFG) ‚Aufbau eines Archivportals-D‘ et ‚Produktivpilot Digitalisierung von archivalischen Quellen‘. Membre depuis 1989 de l’Institut für österreichische Geschichtsforschung, elle exerce diverses fonctions de 1999 à 2010 dans de nombreux groupements d’archives communales. Elle assume la fonction de trésorière puis de présidente de l’Association des archivistes allemands (VDA) de 2009 à 2016.

Module 2b - Gestion des connaissances

Direction :
  • Prof. Dr. Karin S. Moser et
    • Karin Moser
      Karin S. Moser est professeur de psychologie sociale et organisationnelle. Elle est actuellement directrice de la recherche au sein de la London South Bank University ainsi que professeur honoraire à la London Metropolitan University, avec une expertise dans les domaines du travail d’équipe, des échanges d’informations, de la gestion des connaissances, de l’identité, de la collaboration virtuelle et de la communication. Ses récents projets de recherche se concentrent sur les processus en matière de motivation dans le partage de l’information, sur les systèmes de récompenses et d’incitations à un comportement pro-social, et sur les effets du statut social et des différences culturelles dans les collaborations en ligne. Elle a travaillé et a enseigné aux Etats-Unis, ainsi que dans plusieurs pays européens. Elle a étroitement collaboré avec des organisations nationales et internationales et des entreprises, notamment dans des projets de recherche appliquée en gestion des connaissances, sur la prise de décision éthique en soins de la santé, sur les comportements de conformité, sur le leadership et sur la motivation au travail. La gestion d’équipes virtuelles ainsi que l’utilisation des médias électroniques au travail sont d’autres aspects de ses recherches.
  • Natalie Brunner-Patthey, M.A.
    • Natalie Brunner-Patthey
      Natalie Brunner-Patthey est membre de la Direction des études du CAS/MAS ALIS depuis septembre 2015. Elle a été responsable de la bibliothèque des sciences économiques de l’Université de Neuchâtel après avoir travaillé notamment comme documentaliste auprès d’IMD (Business School) à Lausanne et comme collaboratrice scientifique auprès des commissions parlementaires au Parlement suisse et du service des affaires internationales de l’Office fédéral de la statistique.
      Titulaire d’un master en sciences politiques de l’Université de Neuchâtel, elle obtient en 1999 le certificat de spécialisation en information documentaire de l’Université de Genève (CESID) ainsi qu’une certification de « life coach » en 2009 auprès de MHD Coaching à Paris.

Module 2c - Méthodes des sciences de l’information

Direction :
  • Prof. Dr. Ulrich Reimer et
    • Ulrich Reimer est professeur à l’Institut für Informations- und Prozessmanagement de la Haute École Spécialisée de Saint-Gall.
      Il a étudié l’informatique à la TH de Darmstadt, puis les sciences de l‘information à l‘Université de Constance ce qui lui a valu le titre de docteur et l‘habilitation. De 1991 à 2002, il a dirigé le département de recherche et de développement IT de Swiss Life à Zurich. Ses recherches portent principalement sur la gestion du savoir, les technologies sémantiques, la mémoire de l‘entreprise ainsi que sur la modélisation des processus de l‘entreprise et de la gestion d’affaires.
  • lic. phil Niklaus Bütikofer
    • Niklaus Bütikofer
      Niklaus Bütikofer est membre de la Direction des études du CAS/MAS ALIS et depuis 2010 archiviste de l’Université de Berne.
      Il a étudié l‘histoire et la littérature allemande à Berne et à Berlin. De 1988 à 2003, il a travaillé auprès des Archives fédérales suisses, les dernières années en qualité de chef de section responsable de la gestion documentaire des services fédéraux et de la prise en charge des versements de documents d‘archives analogiques et numériques. De 2001 à 2004, il a co-dirigé le projet ERPANET (Electronic Resource Preservation and Access Network) dans le cadre du programme IST de l‘Union Euro- péenne. Jusqu’en 2009, il était consultant indépendant pour le Records Management et l’archivage.

Module 2d - Archivage numérique

Direction :
  • lic. phil Niklaus Bütikofer et
    • Niklaus Bütikofer
      Niklaus Bütikofer est membre de la Direction des études du CAS/MAS ALIS et depuis 2010 archiviste de l’Université de Berne.
      Il a étudié l‘histoire et la littérature allemande à Berne et à Berlin. De 1988 à 2003, il a travaillé auprès des Archives fédérales suisses, les dernières années en qualité de chef de section responsable de la gestion documentaire des services fédéraux et de la prise en charge des versements de documents d‘archives analogiques et numériques. De 2001 à 2004, il a co-dirigé le projet ERPANET (Electronic Resource Preservation and Access Network) dans le cadre du programme IST de l‘Union Euro- péenne. Jusqu’en 2009, il était consultant indépendant pour le Records Management et l’archivage.
  • Dr. Krystyna Ohnesorge
    • Krystyna W. Ohnesorge est membre du comité de direction des Archives fédérales suisses (AFS) depuis 2004. Elle est cheffe de la Division de la pérennisation de l’information qui garantit l’archivage sûr et continu des documents et informations de l’administration fédérale et Programme de formation continue en archivistique, en bibliothéconomie et en sciences de l‘information qui conseille et soutient l’administration fédérale et le public dans les domaines de la gestion documentaire et de l’archivage.
      Krystyna Ohnesorge a étudié les mathématiques et l’informatique à la TU de Berlin et a passé son doctorat en informatique à la Faculté des sciences économiques de l’Université de Zurich. Entre 1996 et 2004, elle a travaillé pour la direction des portefeuilles de projets de grandes banques suisses. Sous sa direction, les AFS ont construit entre 2004 et 2009 le dépôt d’archives numériques et développé l’organisation et les procédures de l’archivage numérique. De 2006 à 2009, elle était membre du comité exécutif du projet de recherche européen PLANETS (Preservation and Long-term Access through NETworked Services). Depuis 2014 elles est membre de l’Advisory Board du programme de recherche européen EARK (European Archival Records and Knowledge Preservation).

↑ Haut de la page

Spécialisation II

Positionnement des centres d’information dans le contexte des humanités numériques (Digital Humanities) ; introduction à la gestion de centres d’information ; mise en situation dans leur contexte global et sociétal des services d’archives, bibliothèques et autres centres d’information (14 crédits ECTS)

Certification : Master of Advanced Studies in Archival, Library and Information Science (MAS ALIS)
Stage (2 crédits ECTS)
Travail de master (10 crédits ECTS)

Module 3a - Digital Humanities et centres d’information

Direction :
  • Dr. Gaby Knoch-Mund et
    • Dr. Gaby Knoch-Mund
      Gaby Knoch-Mund est membre de la Direction du programme et des études du CAS/MAS ALIS et depuis automne 2015, elle est vice-directrice de la Bibliothèque de la Bourgeoisie de Berne.
      Elle a étudié l‘allemand, la musicologie et l‘histoire médiévale et juive à Berne, Paris et en Israël. Elle est titulaire du Certificat en archivistique et en sciences de l‘information de l‘Université de Lausanne. De 1990 à 1995, elle a participé à différents projets de recherche du Fonds national suisse dans le domaine des archives et des bibliothèques. De 1996 à 2005, elle a été responsable des archives privées aux Archives fédérales suisses et a rempli divers mandats d‘enseignement pour l‘Université de Berne en études juives et en sciences auxiliaires de l‘histoire. Entre 2004 et 2015, elle était chargée de cours en paléographie et codicologie à l‘Université de Fribourg. Elle a été directrice du Musée juif de Suisse à Bâle entre 2010 et 2015. Gaby Knoch-Mund est membre de la Section pour l’Enseignement de l’Archivistique et la Formation des Archivistes du Conseil International des Archives (CIA).
  • lic. phil Niklaus Bütikofer
    • Niklaus Bütikofer
      Niklaus Bütikofer est membre de la Direction des études du CAS/MAS ALIS et depuis 2010 archiviste de l’Université de Berne.
      Il a étudié l‘histoire et la littérature allemande à Berne et à Berlin. De 1988 à 2003, il a travaillé auprès des Archives fédérales suisses, les dernières années en qualité de chef de section responsable de la gestion documentaire des services fédéraux et de la prise en charge des versements de documents d‘archives analogiques et numériques. De 2001 à 2004, il a co-dirigé le projet ERPANET (Electronic Resource Preservation and Access Network) dans le cadre du programme IST de l‘Union Euro- péenne. Jusqu’en 2009, il était consultant indépendant pour le Records Management et l’archivage.

Module 3b – Gestion des services d’archives, des bibliothèques et des centres d’information

Direction :
  • Prof. Dr. Martial Pasquier,
    • Photo Martial Pasquier
      Martial Pasquier est vice-recteur de l'Université de Lausanne (UNIL). Depuis 2003, il est professeur ordinaire de management public et de marketing à l’Institut de hautes études en administration publique (IDHEAP) de l’Université de Lausanne. De 2012 à 2016, il a été directeur de l'IDEAHP. Il a fait ses études aux Universités de Fribourg, Berne et Berkeley (USA). Il a également plusieurs années d’expérience dans le conseil d’entreprises et est membre de divers conseils d’administrations et de conseils de fondation.
  • Prof. Dr. Stéphane Nahrath et
    • Stéphane Nahrath
      Stéphane Nahrath est professeur de science politique à l’Institut de Hautes Etudes en Administration Publique (IDHEAP) de l’Université de Lausanne depuis 2015 où il enseigne l’analyse comparée des politiques publiques. Il a étudié la science politique à la Freie Universität de Berlin et à l’Université de Lausanne. Il est également détenteur d’un DEA en sciences sociales de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS-Marseille), ainsi que d’un Doctorat en administration publique de l’Université de Lausanne. De 2008 à 2014, il a été Vice-directeur de l’Institut universitaire Kurt Bösch (IUKB) à Sion. Ses recherches, enseignements et publications portent sur l’analyse comparée des politiques publiques et la gestion durable des ressources naturelles, infrastructurelles et culturelles.
  • Natalie Brunner-Patthey, M.A.
    • Natalie Brunner-Patthey
      Natalie Brunner-Patthey est membre de la Direction des études du CAS/MAS ALIS depuis septembre 2015. Elle a été responsable de la bibliothèque des sciences économiques de l’Université de Neuchâtel après avoir travaillé notamment comme documentaliste auprès d’IMD (Business School) à Lausanne et comme collaboratrice scientifique auprès des commissions parlementaires au Parlement suisse et du service des affaires internationales de l’Office fédéral de la statistique.
      Titulaire d’un master en sciences politiques de l’Université de Neuchâtel, elle obtient en 1999 le certificat de spécialisation en information documentaire de l’Université de Genève (CESID) ainsi qu’une certification de « life coach » en 2009 auprès de MHD Coaching à Paris.

Module 3c - Services d'archives, bibliothèques et autres centres d'information dans leur contexte

Direction :
  • Natalie Brunner-Patthey, M.A. et
    • Natalie Brunner-Patthey
      Natalie Brunner-Patthey est membre de la Direction des études du CAS/MAS ALIS depuis septembre 2015. Elle a été responsable de la bibliothèque des sciences économiques de l’Université de Neuchâtel après avoir travaillé notamment comme documentaliste auprès d’IMD (Business School) à Lausanne et comme collaboratrice scientifique auprès des commissions parlementaires au Parlement suisse et du service des affaires internationales de l’Office fédéral de la statistique.
      Titulaire d’un master en sciences politiques de l’Université de Neuchâtel, elle obtient en 1999 le certificat de spécialisation en information documentaire de l’Université de Genève (CESID) ainsi qu’une certification de « life coach » en 2009 auprès de MHD Coaching à Paris.
  • lic. phil Niklaus Bütikofer
    • Niklaus Bütikofer
      Niklaus Bütikofer est membre de la Direction des études du CAS/MAS ALIS et depuis 2010 archiviste de l’Université de Berne.
      Il a étudié l‘histoire et la littérature allemande à Berne et à Berlin. De 1988 à 2003, il a travaillé auprès des Archives fédérales suisses, les dernières années en qualité de chef de section responsable de la gestion documentaire des services fédéraux et de la prise en charge des versements de documents d‘archives analogiques et numériques. De 2001 à 2004, il a co-dirigé le projet ERPANET (Electronic Resource Preservation and Access Network) dans le cadre du programme IST de l‘Union Euro- péenne. Jusqu’en 2009, il était consultant indépendant pour le Records Management et l’archivage.

Toute modification du programme d’études reste réservée.

Download brochure Programme de formation continue en archivistique, en bibliothéconomie et en sciences de l‘information 2016-2018

↑ Haut de la page

Stage

Le stage doit être accompli dans une institution ABD ou dans les services de gestion de l’information d’une administration ou d’une entreprise. L’organisation retenue pour le stage doit appartenir à une catégorie institutionnelle autre que celle dans laquelle l’expérience professionnelle a été acquise jusqu’alors. Le stage doit avoir une durée minimale de 20 jours.

Un rapport écrit permet de présenter et analyser les expériences et les connaissances acquises pendant le stage.

Il revient aux étudiant-e-s de chercher une place de stage. La direction des études peut leur apporter un soutien dans leurs recherches.

Les organisations désireuses d’offrir des places de stage ou de s’informer à ce sujet peuvent contacter la direction des études à cette adresse.

Objectifs du stage

  • Les participant-e-s connaissent les tâches spécialisées, de développement et de direction d’une institution ABD issue de l’administration publique ou de l’économie privée et progressent dans leur capacité à accomplir ces tâches avec efficacité et succès.
  • Les participant-e-s sont capables de confronter et d’examiner les concepts théoriques avec la pratique actuelle d’une institution ABD.

↑ Haut de la page

Travail de certificat et travail de master

Le travail de certificat et le travail de master peuvent être rédigés en allemand, en français ou en anglais et doivent porter sur les fondements des disciplines étudiées ou sur une application pratique des connaissances acquises. Les diplômé-e-s démontrent par leur travail de certificat ou de master leur capacité à mettre en œuvre dans un délai imposé le savoir acquis et à fournir une contribution personnelle et réfléchie dans les sciences de l’information ou en archivistique. Le stage, ainsi que les expériences et les analyses faites dans ce cadre, peuvent servir de point de départ pour le travail de fin d’études.

Le travail de master doit satisfaire aux exigences attendues d’une publication scientifique. Il doit en principe pouvoir être publié, toute exception à ce sujet devra faire l’objet d’une demande auprès de la Direction des études. La cérémonie de remise des diplômes permet de présenter les résultats du travail de fin d'études.

Objectifs du travail de fin d'études :

  • Mener à bien de façon autonome et approfondie une recherche dans les domaines de l’archivistique, de la bibliothéconomie et / ou des sciences de l’information et pouvoir la présenter sous forme d’un travail écrit.
  • Pouvoir soumettre des modèles théoriques à un examen critique, les transposer dans la pratique, savoir reconnaître et utiliser le potentiel d’innovation de ces modèles.
  • Être capable d’appliquer dans un projet concret les connaissances théoriques acquises et de mettre celles-ci à l’épreuve sur le terrain.
  • Pouvoir contribuer au développement des concepts utilisés dans les domaines de l’archivistique, de la bibliothéconomie et des sciences de l’information.
  • Savoir rédiger un travail de master dans le respect des critères scientifiques en vigueur, en particulier les critères attendus d’une publication scientifique (par principe, la publication doit être possible).

↑ Haut de la page